Fasnia

Village de Fasnia dans la face est du volcan Teide. Un village méconnu et charmant.
Village de Fasnia dans la face est du volcan Teide. Un village méconnu et charmant.

Fasnia est une petite municipalité de la partie sud est de l’île de Tenerife. A mi chemin entre la capitale Santa Cruz et les plages populaires du sud (Los Cristianos, et Playa de las Américas) à Arona, Granadilla de Abona ou El Médano. Fasnia est une commune avec moins de 3.000 habitants qui montre bien la disposition orographique et humaine du Tenerife d’avant.

La municipalité a une forme elongée et étroite depuis le litoral jusqu’au Parc National du Teide, donc couvre beaucoup de microclimas et hauteurs. Sur la côte Fasnia à deux petits quartiers côtières Las Eras et Los Roques. Néanmoins, le centre du villages se trouve dans les medianias, a mi hauteur entre la mer et la Couronne Forestière, la crête boisée qui donne sur le Parc National du Teide. Las medianias sont les flancs de du volcan du Teide, la zone qui entoure tout le centre de l’Île à mi-hauteur. Si vous circulez par l’autoroute qui couvre toute Tenerife, regardez vers le centre de l’île et vous verez les anciens lieux de population placés à mi-hauteur. Aujourd’hui le gros de la population et du tourisme se niche dans la côte, mais ces villages d’intérieur sont très riches et interesantes par son patrimoine, sa culture et sa nature. Fasnia est un de ces villages des medianias.

Fasnia est la commune qui suit Güimar, ses pyramides et la Reserve Naturelle du Malpais de Güimar. Fasnia partage le paysage divers des “medianias” avec Arafo, Güimar et Arico, dans une partie de Tenerife moins connue mais très riche et attractive pour ceux qui cherchent un tourisme diferente, plus rural plus sportif et naturelle. D’ailleurs, la gastronomie et le vin sont magnifiques dans ces quatre communes de l’est de Tenerife.

Nature et Patrimoine.

Terraces, les "bancales" à Fasnia.
Terraces, les “bancales” à Fasnia.

Fasnia, sa commune va depuis l’océan jusqu’aux hauteurs de la Montagne Abreu avec 2.400 mètres. La partie plus haute de Fasnia frôle le Parc National du Teide et la Couronne Forestière à 2000 mètres de hauteur. Le Volcan de Fasnia avec 1705 mètres est autre des monuments naturelles de la géologie locale.

Plusieurs ravins tombent de maniere perpendiculaire, parmi eux le Barranco de la Linde ou de las Heras que fait le limit avec Arico, le barranco del Volcán, le Barranco Tenaso ou San Joaquín, le ​Barranco de Morrito et le barranco de Herques l’autre limite cette fois avec Güímar. Le Ravin du barranco de Herques est un Espace Naturel Protégé par son intérêt naturel et archéologique. Le ravin démarre à presque 2400 mètres de hauteur.

Plus bas se trouve la Montagne de Fasnia avec 400 mètres. Un petit volcan ou il est possible de monter dans le cône et être sur et dans un vrai volcan. Dans le littoral nous trouvons des falaises comme celles du Acantilado de la Hondura. Seulement l’embouchure des ravins et quelque petits ports nichés dans parmi les falaises rompent cette côte dure. Los Roques et Las Eras sont les deux petits ports, intéressants par sas petits criques et les restaurants ou l’ont peut manger les poissons peches le jour même.

Toute la pente qui descends vers la mer a été utilisé par l’homme pour le cultive des aliments et le betail. Le paysage a été modifie avec les “bancales” des terrasses crees Ave des murs de pierre ou l’agriculture s’est développée.

Archeologie.

Dans le ravin de Herques on a trouvé en 1770 une nécropoles avec des centaines de momies. La Cueva de las mil momias est un beau site arqueologiques des Guanches, les premier habitants des Iles Canaries. La momie duBarranco de Herques est une des mieux conservées à Tenerife. Plus d’un siècle après on y trouvait aussi l’idole de Guatimac. Tous ces trouvailles sont gardés dans le Musee Archéologique del Puerto de la Cruz.

Concernant le patrimoine religieuse, à Fasnia on trouve l’ermitage du Calvario, celle de la Montagne de Fasnia. L’église la plus grand est celle de Notre Dame del Carmen du XVIIe siècle.

Dans l’architecture civile Fasnia compte plusieurs maisons troglodytes excavées dans la roche volcanique. Ainsi, le chemin royal, l’ancienne voie de comunication entre La Laguna et les villes des medianias fut une grande oeuvre du génie civil.

Où séjourner.

Concernant l’hébergement, Fasnia et ses voisins comptent certains gîtes, hébergements ruraux, maisons d’hôte et fermés qui peuvent être loués sans souci. Ce type d’hébergement local est magnifique pour désentraver les villes littorales déjà `pleines de touristes et pour developper un tourisme plus calme, plus dans le sentier du slow tourism, primants la qualité et le rapport avec les gens qui habitent dans le coin.

Les informations et pistes des habitants locaux sont précieuses pour mieux connaitre la ragions et pour mieux profiter de nos vacances et notre voyage.

Comment s’y rendre.

Le centre de Fasnia, placée dans les medianias se trouve a 40km et 35 minutes, de Santa Cruz de Tenerife. Los Roques et sa petit plages et port a 35km et 25 minutes.

Depuis Arona et ses plages connues il y a 45 km et 35 minutes (40km 30 minutes). Tous les distances son par l’autoroute TF-1. La route national TF-26 traverse toutes les medianias, c’est une route étroite mais pleine de charme. SI vous en avez le temps prenez-la.