Qué faire à Tenerife

Paysage des “Medianías” du sud de Tenerife

Nous avons déjà parlé beaucoup sur ce qu’on peut voir à Tenerife, concernant la nature, les paysages, les plages…. Maintenant nous allons essayer de vous montrer, brièvement, ce que vous pouvez faire dans cette île canarienne. Toutes, ou au moins une partie des excursions et activités que vous pouvez faire à Tenerife pendant votre séjour. Bien sûr, n’hésitez pas, naviguez dans le site pour plus d’information. Puisque la diversité d’activités et divertissements sont presque infinis, prenez cette section comme un petit résumé de tout la variété possible.

L’Espagne, les Iles Canaries et, notamment, Tenerife est très connue par ses plages, sa magnifique météo, ses fêtes et l’incroyable ambiance de ses stations balnéaires au sud de l’île. Le Carnaval de Tenerife est ainsi coloré et réputé en Espagne et Europe. La nature, avec le magnifique volcan Teide et son Parc National de la montagne la plus haute de l’Espagne avec toutes les manifestations sportives et culturelles, la gastronomie et le vin, sont aussi des grands atouts à Tenerife.

Patrimoine et culture.

Le climat est un privilège qui fait de Tenerife et les autres Îles Canaries. Une des régions de l’Espagne les plus attractives, pour y vivre ou y passer au moins vos vacances. Après la nature, -changeant et superbe au fur-et-mesure qu’on se déplace de nord à sud et par hauteur-, le patrimoine est, peut être, le deuxième atout de Tenerife.

Le centre ville de La Laguna, première capitale de Tenerife, appartient à la liste du Patrimoine de la Humanité de l’UNESCO depuis 1999. Première ville planifiée avec les plans en damier, fut un exemple et modele depuis pour ce model si commune dans les colonies espagnoles de l’Amérique. La Laguna a un patrimoine très riche, églises, hôtels particuliers ou petits palaces, maisons qu’on peut parcourir et voir tout en nous promenant dans ses rues piétonnes. Beaucoup de commerces, bar et restaurants animent un centre ville toujours active. Sauf après le repas entre 15 et 18 heures, rappelez vous. Son Université, la plus ancienne de l’Archipel ajouté plus de vie et l’ambiance à La Laguna pendant toute l’année. Donc changez un peu vos horaires et profiter des longues matinées et soirées.

Santa Cruz, c’est la capitale de l’île et aussi de la région, en partenariat avec Las Palmas de Gran Canaria l’autre grande ville des Îles Canaries. Très animée également, avec beaucoup de commerces, cafés et bars. Le centre ville est très beau avec beaucoup de bâtiments de la fin du XIX et les premières décennies du XXe. Nombreuses sont les bâtisses de style Art Nouveau et Art Déco. Santa Cruz possède également des plages très proches au centre ville. Mais c’est son Carnaval qui fait attire sur la ville touts les flash des européens qui cherchent de l’ambiance pendant les mois plus froids de l’hiver dans le continent.

Plus petites, bien que magnifiques, des villes comme Puerto de la Cruz, Icod de los Vinos, Garachico, Candelaria, La Orotava, Los Realejos ou Vilaflor, ont beaucoup d’édifices bâtis après de l’époque moderne (XVI-XVIIIe), de style colonial très semblable à ceux qu’on peut voir dans les anciennes colonies de l’Amérique espagnole. Petits hôtels particuliers avec des riches balcons et fenêtres construites avec le dur bois du pin canarien. Toujours fleuris, les balcons et les rues de ces villes attirent les amateurs de l’architecture plus traditionnelle.

Découvrez les Pyramides de Güímar, une visite surprenante dans la localité de Güímar.

Activités à Tenerife

Fêtes et traditions.

Plusieurs de fêtes et traditions de origine religieux, paysan ou marin sont maintenus et devenus de moments appréciés et de partage. Le Carnaval n’est qu’une parmi beaucoup d’autres. La liste est très longue et parcours toute l’année. Nous vous citons que certains de plus populaires ou particulières. Par exemple, Las Libreas, défilés de carrosses et personnages déguisés qui représentent des événements du passé, généralement en rapport avec l’invasion des pirates et les guerres contre les anglais, comme las Libreas de Valle Guerra, de Tegueste ou les Coeurs de Tejina. D’autres fêtes on un rapport avec l’économie locale, l’agriculture et l’élevage, par exemple le bain des chèvres au Puerto de la Cruz; les Cestos y Bollos de Icod; la Foire de l’artisanat de Pinolere; la Descente des Hêtres; le mois de la Châtaigne.

D’autres fêtes et célébrations ont un lien avec les croyances religieuses catholiques et pre-catholiques, comme la Danse du Diable et la Diabla!; La Saint Jean; les Fêtes de Candelaria, de la Croix, la Vierge du Carmen; de Saint André. Mais aujourd’hui, heureusement la religion n’est que un trait culturel et les faits religieuses ou pas, sont surtout des moments de diversion et partage.

Gastronomie et saveurs canariens.

En Espagne on mange toujours bien, cela on le sait. Donc, pas de surprise, les Canaries ne vous décevront pas. Par contre, la gastronomie des îles est un peu plus diverse à cause de son histoire et sa situation. Il est vrai que la gastronomie canarienne est moins connue en France ou dans le reste de l’Europe. Même dans l’Espagne continentale elle est un peu ignoré, malheureusement. Nous allons tenter de résoudre cette injustice! Car la gastronomie canarienne est un riche mélange entre les saveurs et les produits de l’Europe, l’Afrique et l’Amérique. Produits rapportées de tous les continents qui se sont très bien plus aux Canaries.

Communs à toutes les îles sont les fruits tropicaux (banane, avocat, papaye, ananas, etc…); le gofio (des céréales grillés qui ont gardé leur saveur et qualités nutritives); la banane canarienne, très gouteuse; le mojo (une sauce piquante qui relève les gouts de tous les plats); une large variété de poissons; les viandes, le cochon, le lapin au salmorejo et d’autres viandes; le rhum; les pommes de terre venues depuis l’Amérique qui se sont très bien développées et délicieuses; les “papas arrugás”; les ragouts comme “ropa vieja” ou “garbanzas”…
Mention à part mérité le fromage, varié et délicieux, ne hésitez pas a demander “le queso asado” un fromage grillé unique. Il est vrai que, peut être les meilleurs fromages viennent de El Hierro, La Gomera, La Palma et Fuerteventura, mais toutes les îles ont des fromages incroyables. Ne ratez pas l’almogrote, une pâte faite de fromage de chèvre vieux râpé, de l’ail et mojo… Typique de La Gomera, c’est une délice.

Le poisson, un des produits typiques et délicieux de Tenerife. ©María Calvo.

La qualité des restaurants est très haute et le prix habituellement convenable. On vous recommande sortir des villes balnéaires du sud, pour rechercher de restaurants dans les “medianias” ou dans le nord. Ces villages placés a mi-hauteur entre la littoral et le Parc National du Teide autour de toute l’île, du sud jusqu’à la partie nord de l’île ou se trouvent certains des meilleurs.

Il ne faut pas manquer non plus les “Guachinches”. Des petits restaurants locaux qui ont le droit d’être ouverts tant qu’il peuvent vendre du vin produit par les propriétaires. Ici le menu est restreint à trois ou quatre plats, mais peu importe car tout est délicieux.

Mais surtout, évitez les chaines des grands groupes de fast food mondial ou les pizzerias et restaurants de telle sorte. La cuisine italienne est magnifique, mais vous êtes à Tenerife, profitez de la cuisine canarienne, délicieuse toujours, vous avez la chance d’être en Espagne, mais une Espagne différente et particulière, profitez-en. Vous aurez la possibilité de déguster la cuisine italienne en Italie!

Tour gastronomique au nord de Tenerife

Dans ce tour gastronomique vous allez parcourir des restaurants dans le nord de Tenerife, un guachinche et une visite à une cave poru découvrir le vin.

Le vin de Tenerife, un trésor méconnu.

Vins de Tenerife, un vrai trésor. ©Iñigo Pedrueza.

Nous n’avons pas parlé du vin, car cela mérite un paragraphe unique. Puisque le vin, aux Canaries et en particulier à Tenerife, est unique. Oui c’est le mot le plus indiqué, car le vin ici réunit, rassemble plusieurs condition uniques.

D’un côté, les variétés. Des cépages uniques puis il sont parmi les peu des cépages prephylloxériques qui restent en Europe. La crise de la Phylloxéré a anéanti tout le vignoble européen, seulement aux îles Canaries et Madère (l’archipel portugais) ont survécu. Mais les vignes plantés par les espagnols ont évolué et muté changeant un petit peu par rapport aux anciens. Egalement, le terroir et la météo canarienne a donné son gout volcanique, un rapport particulier avec l’humidité apporté par les alizés. Le résultat est surtout de la variété et des opportunités pour les vignerons courageux qui ont de raisins pleins de saveur et potentiel. A la fin il n’y a pas un terroir unique, mais une large variété de saveurs et arômes uniques chaque millésime. Très, mais très différents, de ceux du reste de l’Europe et du reste du monde. Vins blanc gouteux et charnus, des rosés pleins de saveurs, pas acides du tout. Vous ne saurez pas si buvez un blanc ou un rosé. Magnifique. Mais ce sont les rouges ceux qui peut-être surprend le plus.

Vins différents qui font de l’expérience, du fait de les déguster quelque chose de vraiment singulière. Méconnu en dehors des îles et de certains grands connaisseurs aux Etats Unis et Espagne, le vin n’est pas encore fameux. Heureuse occasion pour nous tous de le déguster à des pris pas du tout chers. Profitez bien sans modération, car peut être bientôt vous les trouverez dans les meilleures et plus chères listes de vins.

Séjours oenologiques.

Les producteurs intrépides ont développé autant la qualité des vins, que les services touristique sen rapport avec le vin. Des vignerons audacieux tentent de faire plus, en ajoutant de la valeur à des vins déjà incroyables. En plus des visites des caves et les vignobles, des dégustations, des restaurant et des gîtes au milieu des vignobles, certains on crée des spectacles de musique, théâtre et burlesque; des courses à pied parmi les vignes; des ateliers de cuisine et mojos, des évènements, des conférences et réunions…

Le secteur du vin a organisé des tours qui ouvrent les vignobles et les caves à tous ce qui souhaitent découvrir les merveilles du vin canarien. Des gens ouverts et proches qui aiment parler et partager avec ceux qui vient gouter leurs superbes crus, des vignerons qui inventent et font de son métier une passion.

La bière artisanale.

Si le vin possède déjà une tradition des siècles, la bière canarienne est plus récente. Mais dans les dernières années, les micro-brasseries sont en train de se developper. Aujourd’hui la visite et la dégustation de ces nouvelles bières artisanales est fort recommandée. Comme avec le vin, si vous voulez plus d’information n’hésitez pas à nos écrire et nous essaierons de vous

Tenerife est une île de sport.

Tenerife est aussi une île très sportive, grâce à sa gégraphie et son orographie. D’un côté nous sommes sur une île, donc la mer est un actif vraiment important. Les activités nautiques sont très populaires surtout dans la partie ouest, sud et est. Le nord étant plus compliqué car la houle est plus agitée. Les jets-ski, la planche-à-voile, le surf, le kite surf, la location de barques ou petits bateaux, l’observation de dauphins et cétacés, la plongée sont énormément populaires, et bien sûr la baignade. L’eau n’est pas si chaud qu’en Méditerranée mais elle peut être à 19º y 20º en janvier et pas plus de 22º en été. 

Le kite surf ou cerf volant surf est très populaire dans le sud de Tenerife. ©Iñigo Pedrueza.

Les sports aériens comme le parapente, l’ultra léger ULM, le kite surf, ou le vol en petits avions à hélice sont également populaires. 

Les courses populaires à pied, mi marathons, marathons, courses nocturnes, trails et ultratrails, sont nombreuses et attirent chaque année à plus d’amateurs et sportifs profesionnels. Les ultratrails sont énormément populaires dans les îles Canaries. Toutes les Iles ont leurs épreuves phare, comme la Transvulcania de La Palma; le Marathon del Meridiano ou El Ultratrail de El Hierro. A Tenerife la plus spectaculaire est la Bluetrail, mais n’oublions pas la K42 dans la presqu’île d’Anaga

Plus d’information sur le sport à Tenerife.

L’île verte, science et développement.

Plusieurs projets de tourisme vert et de développement durable sont apparus à Tenerife. Projets pour montrer les richesses de l’île sans pour autant détruire la nature ni gêner le patrimoine. Des entreprises qui produisent des produits Bio comme les avocats et d’autres fruits, des fraises et framboises, des fromages par exemple. Il y a aussi des petits projets de tourisme actif et des guides qui essaient de montrerais recoins les moins visités, avec ses particularités et ses endémismes. Entreprises de location de vélos, de plongée ou qui montantes des phénomènes très particulières de la géologie comme les tubes volcaniques.

Car Tenerife abrite aussi certains des centres de recherche scientifique les plus pointés de l’Espagne, notamment dans le domaine de l’Astrophysique te l’observation des ciels. Avec Gran Canaria et la Palma, les ciels de Tenerife sont parmi les plus claires et propres du monde. Cela a permis d’installer un centre de recherche astronomique dans l’observatoire du Teide, près du sommet du volcan.

Pour plus de renseignements sur les excursions et visites de l’Observatoire clichez sur la bannière.

Egalement, dans le domaine des énergies propres et l’architecture passive, l’ITER (Institut Technologique et d’Energies renouvelables) placé au sud-est de l’île est un centre pointu. En plus de la recherche, l’ITER possède presque une veinette de maison écologiques bâtis par des architectes de toute le monde où on a appliqué des solutions architecturales pour économiser de l’énergie et des matériels. Le mieux est que ces maisons futuristes et contemporaines peuvent être loues.

Comme vous voyez, beaucoup de choses à fair à Tenerife, venez et découvrez-les.

Pour plus de renseignements écrivez-nous.