Villes et Villages de l’Île de Tenerife

Villes et villages de l’île de Tenerife.

Vue du Teide depuis la Vallée de Tegueste dans le nord vert de Tenerife. ©María Calvo.

L’île de Tenerife est la plus grande l’archipel canarien, le tropique espagnol. La surface est plus de 2000 km2, néanmoins la présence du volcan du Teide au milieu de l’île façonne le peuplement humain. Jadis concentré sur les pentes à mi-hauteur et les vallées volcaniques aujourd’hui se masse sur la majorité du million de personnes qui y habitent plus les dixièmes de milliers de touristes se concentrent sur le littoral. La plupart des 31 communes ont une surface allongée qui va, depuis la côte jusqu’aux  pentes du Teide.

Il y a quatre “régions” dans l’île. Le nord, plus humide et vert avec 17 communes; le sud plus aride et ensoleillé avec 12; la zone de la capital Santa Cruz est composée de trois si l’on inclus La Laguna, présent aussi dans le nord; et la zone du Teide et du Parc National qui est partagé entre les communes de l’Orotava (Nord) et Vilaflor (Sud).

Pour plus d’information cliquez sur le nom de la ville ou village.

Zone de la capitale.

Carte des communes et zones de l’île de Tenerife.

Santa Cruz de Tenerife.

La grande ville de Tenerife, toujours vivante et animée. Architecture moderniste et édifices coloniaux, avenues, parcs et plages. Ville du Carnaval,  principal port, centre commercial, artistique et administratif.

Presqu’île d’Anaga.

Dans la partie nord de la commune de Santa Cruz de Tenerife se place la Reserve Naturelle d’Anaga. Un Parc naturel où l’on trouve la végétation autochtone de Laurisylve dans un relief qui vous fera rester la bouche bée.

Belvédère Pico del Inglés, à Anaga. ©Iñigo Pedrueza.

El Rosario

El Rosario est une petite ville déjà imbriquée avec la capitale Santa Cruz. Plages et campagne, et des petites qui montent vers le Teide.

Teide.

La Orotava

Une des villes les plus connus et plus belles de Tenerife. Composée d’une façade nord qui tombe sur l’océan, puis de la zone centrale de Tenerife avec le sommet du Teide et le Parc National de Las Cañadas del Teide.

Vilaflor.

On dirait un de plus beaux villages de l’île. Commune sans accès à la mer, ce qui est rare à Tenerife. Le petit village en hauteur profite d’un climat plus froid, mais fraiche, qui fait beaucoup de gens venir déjeuner et parcourir les sentiers qui mènent vers le Teide. Connu par ses artisanats et ses vins, avec des vignes parmi les plus hautes de l’Europe

Nord.

San Cristobal de La Laguna

La Laguna​​ surprend par son climat très, très humide et froid qu’on n’attend pas en Canaries. La ville rappelle le nord de l’Espagne, des régions comme la Galice ou le Pays Basque. Par contre, les bâtiments sont faits en pierre volcanique, le style est colonial ce qui nous amène dans l’Amérique hispanique… Ville classée par l’UNESCO, première université et capitale des Canaries… Restaurants, cafés, bars, boutiques, activités et expositions…Réservez une bonne journée pour La Laguna, il y a beaucoup à faire.

Puerto de la Cruz

Ville côtière qui a été très populaire parmi les touristes et continu à l’être. Mélange entre le tourisme, beaucoup de scandinaves et français, et la vie typique de l’Espagne canarienne.

Garachico, ville ancienne qui a gardé son charme du XVIIIe siècle.©Iñigo Pedrueza.

Garachico.

Petit village charmant bâti sur un petit port naturel. La ville, ancien centre de pouvoir de l’île a été parcialmente détruite par une éruption en 1706 qui a détruit le port. Depuis cela et à cause de la perte de importance Garachico a garce une bonne partie de cette ambiance du XVIII siècle et n’a pas autant changé comme d’autres. Cela on l’apprécie. Visitez leurs, places, palais églises et maisons ainsi que les piscines naturelles de El Caletón.

El Sauzal

Vues imprenables de la côte, le Teide et beaucoup de vignobles dans un village calme et joli.

El Tanque

Petite village de la partie nord orientale, la moins visité de l’île mais également interesante.

Icod de los vinos.

Un autre ville qui rappelle La Orotava en petit taille. Fameuse par un des arbres le plus connues de toute l’Espagne: ​​​​Le Drago Milenario, un dragonnier très grand et ancien.

La Guancha​​​​

Vignobles, chapelles et petites églises éparpillés dans la commune.

La Matanza de Acentejo

Parfait pour découvrir, les journées claires, la partie nord de l’île depuis ici.

Santa Úrsula

Un autre village ou le vignoble se développe en quantité et qualité.

Tacoronte

Placé dans la région vitivinícola du nord de Tenerife. À Tacoronte vous pouvez aussi vous perde dans les sentiers qui parcourent tout le litoral et les pentes vers le Teide. La forêt d’Agua García es un parage spectaculaire.

Tegueste

La commune est enclavée à l’intérieur de La Laguna, mais vous pouvez profiter des plages proches de El Puertito et La Punta. Beaucoup de vignes et potagers avec produits tropicaux, pommes de terres et légumes.

On mange très bien à Tegueste. Visitez son marché ouvert plusieurs fois par semaine. Ses vins sont aussi très bonnes.

Plusieurs fêtes d’intérêt se célèbrent dans la vallée de Tegueste avec des carrosses richement décorés. Nature et ambiant rural à quelque kilometres de La Laguna et Sant Cruz.

La Victoria de Acentejo

Un petit village, nonobstant très animé par le nombre de bistros traditionnels (guachinches) qui l’on trouve.

Los Realejos

Charmantes maisons de Los Realejos. ©Iñigo Pedrueza.

Les belvédères de Los Realejos sont points de décollage de nombreuses activités de parapentes. Un des plus connues est celui de La Corona. Bâtiments coloniaux et belles maisons en pierre et bois autochtone, la tea. Une petite Orotava.

Los Silos

Village calme où les touristes ne s’arrêtent souvent. Nombreuses balades côtières.

San Juan de la Rambla.

La commune la plus petite mais avec tout ce qu’on attends de l’Espagne tropical.

Buenavista del Norte

Buenavista del Norte​​ est une petite commune mais pleine de charme et des endroits à ne pas rater.

Parc Rural de la Pointe du Teno, Punta de Teno dans le coin le plus nord occidental avec son phare est une des plus beaux lieus de Tenerife.

Mais il en a d’autres, par exemple le petit hameau de montage de Masca, avec son randonnée unique dans les Gorges du Ravin de Masca qui descend vers la mer…

Sud

Santiago del Teide

Premier village du sud de l’île. Le centre urbain est placée en hauteur, dans le chemin vers les plages du sud. Santiago del Teide est surtout connue par les immenses falaises des Géants: Los Gigantes.

Adeje

Un de villes le plus touristiques du sud de Tenerife, peut-être des moins ​​préservés et plus modifies par le tourisme de masse. Nonobstant dans la municipalité d’Adeje, vous pouvez trouvez encore des choses incroyables. La partie haute et ancienne d’Adeje, dans les medianías est beaucoup plus charmante et connectée avec la réalité social de Tenerife.

Aussi inmanejable est la visite des Gorges du Ravin de l’Enfer, une randonnée de 7 km entre des parois volcaniques et endémismes. Il faut impérativement réserver votre billet car la visite est payante et très limitée (300 personnes par jour).

Arafo

Un belle exemple de ces villages des “medianias” c’est-à-dire à mi-hauteur entre le litoral et le volcan du Teide. Jadis la population habitait dans les medianias, plus protégées de la piraterie et plus productives pour la agriculture et le pâturage. Beau village peu connu. Excellents vins y sont produits.

Arico

Autre example des “medianias”, calme et charmante, très canarien.

El Tajao

Village qui appartient à la commune d’Arico connu par son petit port et les restaurants que l’entourent. Vous y trouverez merveilleux poissons. A ne pas rater.

Arona

Arona est une des villes des “medianias” qui est grandi depuis les années 60 avec le boom touristique. La Mairie  se place en hauteur, mais aujourd’hui la partie littoral est plus peuplé avec presque 100.000 habitants. La fameuse ville balnéaire de Los Cristianos et la Playa de los Ingleses y sont là avec leurs plages et bateaux.

Candelaria

Ville fameuse par sa basilique homonyme.

Fasnia

Maison à Fasnia. ©María Calvo.

Example de village typique de Tenerife. La commune s’étire depuis la côte jusqu’à la couronne forestière du Parc National du Teide. Charmante village, animée et populaire. Pas trop de touristes, mais beaucoup de charme.

Plus d’information sur Fasnia ici.

Granadilla de Abona

Autre ville balnéaire qui, néanmoins garde monuments et bâtiments de l’époque d’avant le tourisme.

Guía de Isora

Plage de Guía de Isora. ©María Calvo.

Un exemple de ville qui a profité du tourisme mais évitant tomber dans la desmesure. Aujourd’hui, Guía de Isora essaie de developer plus la partie “mediania” et le tourisme culturel et slow. En même temps, possède une façade litoral attirante pour les amateurs du tourisme de soleil et plage.

Güímar

Güímar​​​​ occupe une large vallée volcanique ouverte vers l’océan. La Reserva Natural del Malpaís de Güímar, un paysage de bad lands volcaniques face au litoral est un point incontournable. Ses vins son très interessants aussi.

San Miguel de Abona

Ville du sud, très populaire parmi les touristes en quête de soleil et de parcours de golf. Mais San Miguel de Abona recele beaux bâtiments historiques…